Livre d’Or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 34.229.126.29.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
NishaNisha de quatre bornes Ile Maurice a écrit le 31 janvier 2013 à 18 h 53 min:
Tres Cher David Mc Neil,

Tu es vraiment un grand acteur. Bravo et felicitation.

Un grand bonjour de L'Ile Maurice

Nisha
EDITHEDITH de Paris, France a écrit le 5 janvier 2013 à 8 h 36 min:
Bonjour,
Suite à la lecture de vos Lettres à Mademoiselle Blumenfeld ,j'ai envoyé une lettre pour vous chez votre éditeur avec une enveloppe peinte à l'huile et j'espère qu'elle est arrivée jusqu'à vs !
Quand je peins , je sens les ailes d'un ange !
Permettez_moi de vs souhaiter une année 2013 créative et riche d'émotions .
Parfois , j'ai des idées pour des textes de chansons et j'aime cette palette de talents qui vs définit .
Bien cordialement .
Edith .
Jan de Curiale-MaisonJan de Curiale-Maison de Saint-Pierre a écrit le 20 décembre 2012 à 8 h 10 min:
Cher David,
Je viens de réécouter ton album "Seul dans ton coin". Quelle merveille ! J'avais eu la chance à l'époque de te voir travailler sur cet album, au studio +30, avec Jean-Pierre Auffredo, mon ami de toujours, ton arrangeur qui a su créer l'atmosphère qui colle parfaitement à tes textes et à ta musique. J'ai lu la plupart de tes bouquins. Je possède même une encre de chine que tu avais eu la délicatesse de m'offrir pour mon mariage en 1990, auquel je n'avais eu ni le cran ni le culot de t'inviter ; tu me l'as reproché plus tard et je m'en suis voulu ; j'avais cru à tord que tu étais inaccessible, pour p'tit mec comme moi.

... Dans le dédale un vieux Revox
Ce n’est pas la Century Fox
Plutôt l’antre d’un alchimiste
Algorythmant sur quatre pistes

On éteint les bonbons-piments
Dans du Lipton Royal Ceylan
En écoutant chanter David
Des scénarios sans une ride...

Je suis un fan inconditionnel. Combien j'aurais voulu savoir écrire comme toi !
Plus de 20 ans après cet opus, je ne désespère pas que tu puisses un jour faire un nouvel album. J'imagine que tes tiroirs doivent être pleins de chrysalides qui ne demandent qu'à prendre leur liberté.
Je t'embrasse depuis l’île de la Réunion où je vis depuis plus de 12 ans. N'abuses-pas trop des "fonds de butane" !
JCM
RodolpheRodolphe de Gag a écrit le 18 décembre 2012 à 23 h 09 min:
Merci pour ton travail, tu as toutes mes pensées. Enfin pas tant que ça, je ne suis pas un groupie, mes pensées sensibles et poétiques, un très joli travail. Affectueusement Rodolphe
DUMONT BRIGITTEDUMONT BRIGITTE de Clichy, France a écrit le 24 août 2012 à 12 h 00 min:
Mon compagnon Franck Prudor m'a fait découvrir et votre site ( que j'adore, je suis également graphiste www.brigitte-dumont.com ) et votre musique, que j'adore, quant à votre père je l'adorais déjà ( je suis modestement peintre également - http://bdpaint.free.fr )
Merci à vous pour toute cette beauté que vous créez.
Bien cordialement,
Brigitte
Franck PrudorFranck Prudor de Paris, France a écrit le 22 août 2012 à 15 h 21 min:
Cher David McNeil,
Je me souviens d'un très beau concert que vous avez donné dans une petite MJC miteuse de Rennes il y a plus de 35 ans - Ce concert était organisé par Hervé Bordier / Disc 2000 qui a ensuite créé les Transmusicales. Vous y avez joué tout votre album avec Group Captain Crash, j'avais fait 50 kms en Stop pour vous écouter.
Je vous écoute toujours avec beaucoup de plaisir ! Merci !
Veronique BeaulieuVeronique Beaulieu de Arles a écrit le 21 juillet 2012 à 1 h 24 min:
Je suis bouleversée par votre livre Quelques pas dans les pas d'un ange !Vous êtes aussi impressionnant que Proust et que Pagnol réunis.
Moi qui veux écrire ,je me sents aussi pauvre que Cosette !Je suis également critique d'art et j'ai eu longtemps une galerie à Paris rue St Honoré ! S'il vous plait ,je voudrais vous envoyer quelques extraits de mes poèmes , un conte phylosophique expliquant mon interprétation du Jardin des délices de Jerome Boch ...L'impératrice , l'empereur ,le petit prince étoilé et la fée Mélusine
En souhaitant une réponse ,veuillez recevoir toute mon admiration pour votre talent artistique .
TEDDY le FOLLENFANTTEDDY le FOLLENFANT de VAISON La ROMAINE a écrit le 7 juin 2012 à 16 h 12 min:
DAVID.......PUTAIN.....je te cherche depuis 50 ans quand t'étais jeune et beau et que tu te parfumais à la Kanterbreau.....çà rime! Il paraît que tu es à MONAKEAU? qu'es-tu fais là-bas dans ce bled de blaireau! Je pense souvent à toi et à nos folles virées pour les doigts de l'Homme! Bon, si c'est toi qui lis ce message, tu m'envoies 1 message très beau et l'on se voit très vite dans le Sud. je te raconterai...je me lance dans la peinture! m'en fous PICASSEAU est mort.....Y'a la place. Je t'embrasse vieux beau.
VejaVeja de Gand a écrit le 27 mai 2012 à 16 h 41 min:
Hallo,

De Quelle pianiste dans quelle boîte à Gand referent-t-il David dans le chanson 'La pianiste dans une boîte à Gand' de Jacques Dutron sur 'Brèves Rencontres'?

Merçi
Michèle KovarskiMichèle Kovarski de Bruxelles a écrit le 1 mai 2012 à 9 h 57 min:
Peut être lirez vous ce message... Je vous ai rencontré aux alentours de 1974. J'étais la petite secrétaire de "Timber films". Quelle époque !
Depuis, j'ai appris à vous connaître à travers vos chansons. Merci pour tous ces beaux textes....