Livre d’Or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.145.101.33.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
KasuyukiKasuyuki de 07380 JAUJAC a écrit le 2 avril 2015 à 21 h 08 min:
Je cherche, s'il vous plait, le cd en live 97, et surtout l'histoire de ce vieil homme au cœur tatoué...
Richard MANGINRichard MANGIN de Paris a écrit le 6 février 2015 à 18 h 28 min:
Bonjour, fan depuis..heu, tres longtemps..si je vous dit Hughes Burin des Roziers, je pense que ce nom vous diras quelque chose, n'est-ce pas.J'ai été son pote et voisin pendant pas mal d'années.Je l'ai découvert, au retour de mon travail un sombre soir des années...j'ai mis sur dvd son film Blue Jeans, je pense que ce film n'existe pas en dvd.J'aimerai bien vous en donner un exemplaire, en son nom.J'ai connu ses parents apres son départ.J'étais présent à son enterrement et aussi à l'église.Bon,tout cela n'est pas tres drole,bien sur,mais à l'écoute de la chanson du film..vous connaissez..je suppose..!je l'ai revisionner hier,j'ai cherché si vous aviez un site..bingo.si mon témoignage vous interesse, n'hésitez pas à me contacter..Richard , couriel : hdmr4975@free.fr. Salutations et pensées amicales à Hugues..
Richard MANGIN.
BILGER ChristianeBILGER Christiane de Illzach, France a écrit le 2 juillet 2014 à 22 h 59 min:
Aujourd'hui,je viens de découvrir votre existence,pourtant je ne viens pas d'une autre planète.Je suis en admiration de ce que vous avez fait en toute discrétion,dirais-je,et j'ai lu que vous aviez survécu à de terribles maladies.Le peu que je connais de votre vie m'émeut et je vous tire mon chapeau.Tant d'humilité avec tant de talent!C'est l'homme dans ce qu'il a de meilleur.Merci d'être ce que vous êtes.Vous donnez une belle leçon de vie.
Claude FRIGARAClaude FRIGARA de LA GRANDE MOTTE, FRANCE a écrit le 28 janvier 2014 à 11 h 43 min:
Cher David,

Et encore une fois, comme régulièrement depuis plus de 30 ans et le Théâtre de 10 heures en 1976, je retombe en... Mc Neil ! Écoute en boucle des disques, vinyle et CD, lecture des livres... En ce moment c'est le concert de l'Olympia.
Peut-être vous en souvenez-vous, je vous avez interrogé au téléphone pour une émission de radio à Montpellier. C'était fin 2007 à propos de votre texte paru dans "Chroniques d'un âge d'or" relatant votre amitié avec Claude Nougaro. Un livre paru chez cet homme magnifique, Christian Pirot, qui me manque beaucoup. Cela reste pour moi un grand moment, vous aviez été inspiré et généreux dans le souvenir vivace de Nougaro. Hélène Nougaro, à qui j'avais fait parvenir une copie de l'émission, avait été touchée par cet hommage.
Tout ça pour vous dire que, "cigale au milieu des fourmis", votre chant est précieux. Merci !
ClaireClaire de France a écrit le 5 janvier 2014 à 17 h 00 min:
Cher David
Hier soir, j'étais avec un ami fan de country qui me parlait de "Hollywood" chantée par Montand, et j'ai voulu retrouver votre interprétation de cette chanson, et là, me sont revenues en mémoire toutes ces années où vous avez fait partie de ma vie au quotiien. Pour tout vous avouer, mon futur mari m'a séduite en me chantant vos chansons. Il avait votre look, une guitare, un fils de 7 ans ( qui ne s'appelait pas océan...), et nous avons chanté, rêvé, entrainé aussi quelques amis dans cette "fanitude" . Nous sommes allés vous écouter dans une petite salle je ne sais plus où : un moment très fort!
Je n'ai jamais compris que vous n'ayiez pas fait une grande carrière, avec des textes à la fois tendres et originaux, une voix pareille, et ce si petit accent qui faisait tout le charme... Hier soir, mon ami a reconnu que la meilleure interprétation de "Hollywood" était la vôtre. J'étais heureuse et fier de vous avoir présentée à lui! : 😉
J'ai quitté mon mari, il a gardé les disques, et je viens de télécharger quelques chansons pour me faire plaisir à nouveau.
Merci pour tout ce que vous m'avez apporté sans le savoir. On commence à être vieux, il ne faut pas se priver de dire aux gens qu'on les a aimés!... Bien à vous . Claire
Marie VercoutereMarie Vercoutere de Criel sur mer, 76 a écrit le 30 décembre 2013 à 0 h 02 min:
Je suis fan de votre musique depuis...plus de 30 ans !!! Je vous écoute quand je vais bien ...quand je vais moins bien aussi. Je rêve de vous voir sur scène mais...je sais que vs vs produisez si peu! Tellement dommage.
Comment savoir si vous chantez quelque part??? Avec toute mon admiration et mon amitié, Marie
Ursule CaramelUrsule Caramel a écrit le 5 décembre 2013 à 12 h 41 min:
Cher, très cher David,
Depuis la couverture de J'ai déjà fait mon arche... (oui oui, je l'ai acheté pour la couverture et le titre, j'en ris encore) je ne suis pas redescendu de mon nuage. Une petite mise à jour du site, peut-être ?... A très bientôt.

Ursule Caramel
DidierDidier de Tanger, Maroc a écrit le 26 septembre 2013 à 9 h 44 min:
Cher David , " Bouteille à la mer ".

Je viens de lire votre dernier livre. Encore une fois , superbe , et il éclaire bien chronologiquement votre oeuvre.
Je vous ai découvert grâce à mon ami Jean dans les années 75. Depuis , quand nous nous voyons Jean et moi , vous êtes toujours l'un des sujets de nos conversations.Je n'ai jamais acheté un de vos albums ou livres... pas le temps , mon ami Jean s'empressait de me les envoyer au Kenya , Réunion , Maroc où j'ai résidé.
Je souhaiterai que vous me répondiez avant votre satané glissade dans l'escalier. Je connais toutes vos chansons et j'en interprète un grand nombre. J'adhère facilement à votre musique , c'est simple et harmonieux et la façon dont vous posez les paroles sur les mélodies me bouleverse !
Vous êtes un magicien des mots !
C'est pourquoi , je lance cette bouteille à la mer . Habitant Tanger les vents porteurs et courants favorables parviendront bien à vous transmettre ces quelques lignes , je ne veux pas faire l'erreur bien connu du conditionnel " j'aurais du écrire une lettre ".
Qui aurait cru que l'amiral Nelson gagne la bataille de Trafalgar grâce à son coup " à rebrousse poil " . Trafalgar est à 30 miles de chez moi , dans le détroit de Gibraltar, après un tel coup , j'ose tenter le mien.
Mon invitation tient sur deux niveaux , premièrement répondez à ma lettre , et si ça vous chante, dans un deuxième temps , venez nous rendre visite à Tanger , j'ai une maison sympa avec une petite salle de répéte et deux appartements confortables où je peux vous accueillir en toute amitié et grande liberté ! ( pour qq jours , pas des années , vous pouvez bien sûr venir accompagné ).
J'inviterai mon ami Jean.
Ce serait extraordinaire pour nous et je pense pour vous aussi !
Voici mon mail bottedidier3@gmail.com,
Amicalement , Didier
Tanger /Maroc
Roland Truc HaendelRoland Truc Haendel de Rabastens, Tarn, France a écrit le 28 juillet 2013 à 19 h 59 min:
Merveilleux bouquin que celui-là: Angie ou les douze mesures d'un blues..on devine chaque ligne que vous allez écrire et on y est au point que 1962 ne trompe personne car à cette date vous avez 16 ans et pas 26!! Magnifique livre de souvenirs d'un romantisme échevelé, on the road again..j'ai pour la petite histoire, délivré un télégramme à Memphis Slim chez lui en 1974 ou75, 80 rue de la Convention à Paris!! Merci pour ce retour en arrière..J'ai lu d'un trait.
Roland.
Jacquou le CroquantJacquou le Croquant a écrit le 15 mai 2013 à 17 h 54 min:
Merci d'écrire de si belles chansons, aj'en ai bavé (en vain!) pour essayer d'accompagner "Ma guitare et moi", à la guitare. Sans rancune!
Bravo pour votre humour et votre discrétion.
Jacques