Livre d’Or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 100.24.209.47.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
eileeneileen de lyon a écrit le 18 janvier 2010 à 10 h 56 min:
Incroyable! Depuis des années je cherchais trace de l'album Hollywood qui avait "bercé ma jeunesse", et voilà que non seulement je le retrouve ici, mais aussi tous les autres, et en plus on peut réécouter les chansons! Le site est très clair et très complet, un grand merci !
Michel DelrieuMichel Delrieu de Aucamville, 31, France a écrit le 7 décembre 2009 à 15 h 04 min:
Bonjour David
Je suis un fan de ta musique depuis tes debuts
il ne se passe pas une semaine sans que je passe un de tes disques
peux tu me dire si tu às enregistré le texte "tableaux" et ou le trouver si c'est oui.
et puis il me manque un seul disque de toi c'est "quand la lettre est jolie"
dis moi comment je pourrais faire pour en avoir une copie.
peut etre toi ou quelqu'un pourrais m'en envoyer une cpoie en Mp3 par mail.
merci
amitiés.
Maurice DuflotMaurice Duflot de Strasbourg, France a écrit le 1 mai 2009 à 0 h 20 min:
Hi David,

Je suis un fan inconditionnel de tes chansons depuis 30 ans et suis persuadé d'avoir entendu "il est arrivé de Budapest, attaché sous une auto..." Où est cette chanson ? Je ne la trouve nulle part dans ta disco, nulle part sur Internet, rien sur I Tunes... Quelle désolation ! "et tous les bars de Babylone jalonnent sa longue route..." Génial !
PierrePierre de Metz, France a écrit le 13 février 2009 à 22 h 28 min:
Cher David,
Je recherche depuis très longtemps l'intégrale en CD de vos disques.
Où peut-on se les procurer ?
Vos chansons me manquent depuis que j'ai abandonné la maison natale près de Lyon où j'avais vos disques vinyls. Je ne possède que le CD "seul dans ton coin", c'est beaucoup et c'est très peu au regard de vos merveilleuses anciennes chansons.
Merci à l'auteur de ce site
Merci au grand poête qu'est David Mac neil.
borisboris de St Pétersbourg a écrit le 10 février 2009 à 12 h 49 min:
Cher David, Je t'écris ici n'ayant pas trouvé d'autre contact te concernant. Tu ne te souviens sans doute pas de moi. Je t'ai interviewé à l'époque de tes passantes de Passy. J'avais une émission régulière sur une radio suisse qui couvrait la région où ton père avait été exposé (Martigny, la Fondation Gianadda) et nous avions eu un bon contact, je crois. Je suis installé à St Pétersbourg depuis un peu plus d'un an et, parmi d'autres activités, je donne des cours de français au personnel de l'Ermitage, le plus grand musée russe où ton père, une légende ici, est exposé. Samedi prochain (le 14 février) je leur ferai lire (et entendre) un de tes textes (Melissa). Il me semblait important de te faire connaître ici aussi. J'ignore si tu liras mon message et si tu as quelque chose à leur dire mais sens toi libre de m'écrire ou me contacter au besoin. Avec mes meilleures pensées, Boris
Marc DaleineMarc Daleine de Le Bourge/ France a écrit le 17 janvier 2009 à 1 h 00 min:
Il y a quelques années , sur le Salon du Livre , vous m'aviez" promis" de reprendre , "en mieux" , la chanson Lady Jane...Je vieillis très vite! Luss!
Charlie BoyCharlie Boy de France a écrit le 16 janvier 2009 à 14 h 42 min:
Bonjour

Nous sommes une nouvelle maison d'édition et préparons notamment une anthologie de récits courts, rock'n'roll/down & out etc., où il me semble qu'un texte de David McNeil pourrait avoir sa place si l'aventure l'intéressait. Pour l'instant, auteurs anglo-saxons uniquement, mais ça devrait changer. J'enverrai avec plaisir notre catalogue en fichier joint.

Cordialement

Charlie Boy
OlgaOlga de From Russia a écrit le 11 novembre 2008 à 14 h 46 min:
Good day, David!

I'm happy and proud to have an opportunity to write you
Sorry, I don't know French, only English. And it was hard for me - to find out on your site the way to connect with you ))) But I hope you will see my message!
My name is Olga, I'm from Russia.
In the beginning of October your novel "Rock-n-roll" was published in Russia. I'm sure that this interesting book will be very popular! And I know your book not only as reader, but as a person who promote it on russian market ))) I work in publishing business.
And my closer friends work in famous russian magazine "Karavan of Stories" (stories, interviews, biographies of russian and world famous people) and they would like to make big interview with you.
Could we connect somehow with your agent or with you directly to discuss this question??? )))
Could we? )))

Look forward to yor answer!

Link for your book
http://www.ozon.ru/context/detail/id/4142871/

Link for magazine
http://www.karavan.ru/Karavan.nsf/Karavan/Karavan.html


With very best regards,
Olga
François MissonnierFrançois Missonnier de Valence-sur-Baïse, Gers, France a écrit le 9 novembre 2008 à 13 h 24 min:
Erreur, c'était en 1964-65!
Eh oui ça fait un Bail, et depuis... Je t'ai suivi de loin, je suis repassé rue du repos, puis dans le Lubéron, j'ai écouté tes disques, j'ai lu tes livres... J'ai même appelé mon second fils David, il joue,( très mal) du Saxo.
Avec un nom comme le tien, ton éditeur n'est pas très respectueux de la diversité, car Mac ne peut lire tes actualités ni tes vidéos, à l'heure de la mixité une ouverture vers les minorités devrait être une évidence? je plaisante évidement.
Amicalement,
François
François MissonnierFrançois Missonnier de Valence-sur-Baïse, Gers, France a écrit le 9 novembre 2008 à 5 h 58 min:
Bonjour David,
Il est 5 h 39 ce matin et une photo, un article de Paris Match Bénélux, retrouvé dans un tas de souvenir enfouis dans mon cœur d'ados. Nous étions trois :Toi Moktar et moi, ton premier "Jaz Band" le "Mac Neil Orchestra"...
ça devait être en 65,66 peut être...
Passe moi ton adresse Mail, je t'enverrai les photos et l'article.
J'ai gardé les dessins que nous faisions en classe, et je viens d'envoyer à Monsieur Rolland, le Surveillant du Lycée Français, ta caricature de mon Père de dos!! Comme celle que tu avais fait sur ta fresque sur le mur du fond du "Cheval Blanc"...
Amicalement,
François